juin 18, 2019

AFP: Nigeria – plus de trente morts dans un attentat attribué à Boko Haram

17 juin 2019

AFP

L’AFP a interviewé Yan St-Pierre sur l’attentat attribué à Boko Haram.

Des attaques cycliques, souligne le spécialiste du contre-terrorisme Yan St-Pierre pour qui, « si on se fie aux dernières années, Boko Haram a toujours entrepris des attaques de cette envergure à partir de la mi-juin ».
En outre, ajoute le chercheur basé en Allemagne, « plusieurs sources nous affirment que le groupe est dans une position très précaire en termes de ressources et de soldats, et une attaque de cette ampleur-là est une façon d’envoyer un message, de dire qu’ils sont encore très présents ». (…)
Une autre faction, qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique, l’ISWAP, s’attaque, elle, à des objectifs militaires.
« C’est là où ils arrivent à marquer des points » auprès des populations locales, explique M. St-Pierre. « Parce que eux font tout pour éviter des victimes civiles ». Dans la lutte qui oppose désormais ces deux factions, « ces dernière semaines, on a remarqué que la faction de Shekau a tenté de refaire son image » sans pour autant arrêter de s’en prendre aux civils.
« On peut donc se demander si l’on va voir dans les prochains jours une production médiatique régulière, que ce soit par des tweets, des vidéos (…) pour tenter de rivaliser avec la production médiatique d’ISWAP ». Pour M. St-Pierre, « il est donc important dans les prochains jours de surveiller si des revendications apparaissent ».

Pour lire l’article, cliquez sur le lien ci-dessus svp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.