janvier 8, 2019

AFP: Au Nigeria, la spectaculaire remontée en puissance de Boko Haram

07 janvier, 2019

L’AFP a interviewé Yan St-Pierre sur la spectaculaire remontée en puissance d’ISWAP (une faction de Boko Haram) dans le nord-est du Nigeria.

L’augmentation exponentielle du trafic d’armes en Afrique subsaharienne a également permis à l’Iswap d’acquérir du matériel « plus sophistiqué », provenant notamment de la Corne de l’Afrique et du Moyen-Orient via le Soudan, selon Yan St-Pierre, consultant en contre-terrorisme pour le cabinet Mosecon.

(…)

Pour Yan St-Pierre, l’affaiblissement de l’EI en Irak et en Syrie, et par contrecoup son expansion dans le Sahel et le Sahara, a « considérablement amélioré la mobilité » des combattants en Afrique. Par ailleurs, selon ce spécialiste, l’Iswap mène depuis six mois une intense campagne de recrutement au Nigeria et dans les pays voisins comme le Niger et le Tchad, où ses imams multiplient les prêches pour présenter le groupe djihadiste comme une alternative « crédible et légitime » au gouvernement, alors que s’approche l’élection présidentielle de février à laquelle le président Muhammadu Buhari se représente.

(…)
« Les combattants de l’Iswap se concentrent uniquement sur les bases militaires et ce qu’ils considèrent être les symboles d’oppression ou de répression gouvernementaux », note Yan-St Pierre.

(…)

« Là où l’armée avait ordonné la fermeture des marchés et coupé les circuits de ravitaillement, ils ont restructuré le commerce » des produits de la pêche et de l’agriculture, les principales sources de revenus dans la région, souligne le consultant. « La stratégie qui consiste à obtenir l’appui des populations est bien plus dangereuse que celle de Shekau » face à l’impuissance de l’armée nigériane.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien ci-dessus svp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.